Kerwin Rolland évolue depuis quinze ans dans l’ensemble des champs de la création contemporaine – art visuel, musique, danse, théâtre, cinéma – et de l’ingénierie – recherche acoustique, neuro acoustique militaire, psycho-acoustique industrielle, développement logiciel, prise de son et post-production. Son attention se porte sur la présence du spectateur (ou de lui-même au sein de performances) dans sa relation au son et à l’espace.
Kerwin Rolland est particulièrement impliqué dans des projets collaboratifs (avec entre-autres Dominique Blais, Yvan Etienne, Joris Lacoste, Nicolas Rollet, Dominique Petitgand, Emmanuelle Raynaut, Michael Sellam, Le groupe RADO, Pierre Bismuth, Olaf Nicolai, Julien Audebert, Caecilia Tripp, Hélène Breschand, Robert Aiki Aubrey Lowe, Michèle Lamy, ou encore John Zorn et Tony Allen, et la compagnie Le T.O.C).
Il est par ailleurs référent pour de nombreuses institutions dont le Centre National des Arts Plastiques, le Berliner Philharmoniker, La Fondation Lafayette pour l’art contemporain, le FRAC Franche Comté, ou encore La Villa Arson, auprès desquelles il assure des activités de conseil et/ou de production.
Kerwin Rolland vit et travaille à Paris, France. Il a reçu une formation d’ingénieur à l’INSA de Rennes dont il est diplômé en 2000. En 2005, il étudie la composition électro-acoustique et mixte à l’Ecole Nationale de Musique et Danse d’Evry, à l’IRCAM (Paris), et au STEIM (Amsterdam).
Il se définit aujourd’hui comme artiste, performeur et ingénieur. Kerwin Rolland a bénéficié en 2011 d’une résidence au Conservatoire de musique de Villetaneuse, et est lauréat de la résidence d’artiste Sonic 2013 à la Haute Ecole des Arts du Rhin.